tutowebformation

Quelle différence entre un développeur back-end et front-end ?

La dématérialisation est un phénomène mondial qui touche bien des pays. Avec l’entrée en force d’Internet, le développement web constitue un département en pleine croissance et prend de plus en plus de place. Avec la prise de connaissance de la puissance des applications et des sites web, de plus en plus d’entreprises investissent dans ce domaine pour améliorer leur performance commerciale. Dans le domaine du développement web, les termes développeurs front-end et back-end sont très souvent réitérés. Bien que ces deux terminologies partagent un lien assez étroit, ce sont deux concepts aux méthodologies divergentes.

Des différences en termes de définition

Le développement web back-end et front-end sont deux composants interdépendants. En effet, l’un ne peut pas fonctionner sans l’autre. Le développement web back-end peut être considéré comme le noyau de l’application ou du site. Sans ce cerveau et cette capacité de stockage, l’application ne serait qu’une coquille vide. Le développement web front-end fonctionne plutôt d’une autre manière. Contrairement au composant qui traite et stock les données, le front-end est la partie visible par les utilisateurs. C’est, en effet, avec ce composant que l’utilisateur interagit. Chaque composant a ainsi ses propres objectifs, mais leur complémentarité est assez évidente.

Un champ d’application différent pour chaque type de développeur

Le développeur back-end et le développeur front-end sont deux professionnels qui agissent sur différentes parties du site ou de l’application en phase de création. Le premier prestataire oeuvre sur trois composants du matériel dématérialisé. Il travaille sur l’hébergeur ou le serveur qui va être utilisé. Ensuite, il se lance sur la conception hardware de l’application ou du site en question. Enfin, il passe à la configuration de la base de données qui va être utilisée pour créer la mémoire de l’application. Le développeur front-end, quant à lui, se concentrera surtout sur l’aspect interface de l’utilisateur. Tout ce qui concerne domaine du design relève de son ressort.

Des langages assez spécifiques pour chaque partie

Vu que le back-end et le front-end ont des fins différentes, il est donc logique que chaque partie du site utilise différents langages. Afin de donner la possibilité au serveur d’interagir avec l’utilisateur, les développeurs back-end utilisent des langages de programmation tels que Python, Ruby ou même PHP. Le noyau n’aura ainsi pas de problème pour effectuer le traitement, la collecte, mais aussi le stockage de données. Pour les développeurs front-end, ils utiliseront plutôt une association de langages qui permettent d’assurer le design et des programmations qui vont ensuite être traitées par le navigateur. Ils se pencheront plutôt vers le HTML, JavaScript et CSS.

Quitter la version mobile